Nîmes
Politique
Par Chay Christophe
Publié le 28/01/2020 à 21:58

Municipales 2020 : Jean-Paul Fournier et Yvan Lachaud entrent en bataille

Leur union avait scellé la victoire de la Droite et du Centre lors de l’élection municipale de mars 2001, lorsque le RPR Jean-Paul Fournier et l’UDF Yvan Lachaud avaient dérobé la mairie de Nîmes au communiste Alain Clary. 19 ans plus tard, l’Hôtel de Ville est toujours la propriété de Jean-Paul Fournier, soutenu par une majorité de droite désormais sous l’étiquette LR. Entre temps, la désunion n’a cessé de croître entre les deux partenaires politiques. Après deux réélections en 2008 et 2014, des fissures ont commencé à apparaître au niveau de la communauté d’agglomération, notamment entre Yvan Lachaud et Franck Proust, l’un des membres de la garde rapprochée de Jean-Paul Fournier, entre différences de vision politique et critiques ouvertes.


En 2014, Yvan Lachaud avait rempilé au côté de Jean-Paul Fournier avec la promesse de la présidence de l’Agglo en cas de réélection du maire sortant. Après trois années de gestion, les dissensions entre élus de la majorité n’ont cessé d’apparaître au grand jour jusqu’au conseil municipal du 18 novembre 2017. Au motif d’une « confiance ébréchée », Jean-Paul Fournier avait décidé de retirer la délégation des finances à Yvan Lachaud, alors 2e adjoint, sur la question du transfert des zones d’activités économiques de Nîmes vers Nîmes-Métropole.


Une décision qui avait convaincu Yvan Lachaud et l’ensemble du groupe UDI de quitter la séance, scellant ainsi au grand jour la rupture au sein de la majorité municipale. A un mois et demi du scrutin municipal, les deux têtes de l’exécutif nîmois - ville et agglo - adoptent des stratégies différentes de campagne sur le fond et la forme. En 1995, la désunion entre les centristes Jean Bousquet et Camille Lapierre avait conduit à une quadrangulaire, fatale au maire sortant.


Interviews : Jean-Paul Fournier (maire LR de Nîmes, candidat à sa propre succession), Yvan Lachaud (président LC de la communauté d’agglomération de Nîmes-Métropole et candidat à l’élection municipale nîmoise 2020).